Le nom Anthéor reste très mystérieux

Le toponyme ‘Anthéor’ n’apparaît qu’au début du 19ème siècle. Son origine reste relativement mystérieuse.

 

Voici une hypothèse cohérente, à défaut d’être avérée :

Sur la carte de Cassini publiée vers 1780, la plus ancienne carte de France, le nom qui apparaît au débouché du ravin d’Anthéor est “Teole”. Aucune mention du nom Anthéor.
(A noter qu’il existe toujours un “Rocher de Théole”, site d’entraînement à l’escalade, vers le Plateau d’Anthéor ; curieux !). 

Le toponyme Teole serait une déformation de Teule, nom ancien du village de Théoule, tel qu’il est lisible sur la carte de Cassini. A cette époque les noms étaient encore moins stables qu’aujourd’hui et les déformations fréquentes, soit dans la langue (accent, prononciation) soit dans l’écrit (erreurs de transcription).

Carte de Cassini, fin du XVIIIe siècle.

En 1825, le cadastre dit “Napoléonien” fait apparaître un Vallon d’Antéore, une Plage d’Antéore et une Pointe d’Antéore.

Le nom Antéore viendrait du nom d’un ancien chemin reliant les châteaux d’Agay et de Théoule, propriétés de la même famille, passant par le vallon de Teole. D’où son nom de ‘En-Teole’, devenu par déformation, “Antéore”.

En 1835, Garcin, dans son dictionnaire historique et topographique sur la Provence ancienne, cite “Antea, anse entre Agay et La Napoule”.  S’agit-il de la déformation de “Anteore” ?

Cadastre de St-Raphaël 1825

Le nom “ANTÉORE” réapparaît sur la carte Martel de 1895 : Ravin d’Antéore, Plage et Calanque d’Antéore, et une Pointe d’Antéore (qui d’ailleurs a changé de position par rapport au cadastre de 1825…. Elle était au sud de la calanque, elle se retrouve au nord !).

C’est le nom “ANTÉORE” qui est mentionné sur des cartes postales vers 1900.

Mais à la même époque apparaît le nom orthographié avec un “H”. Déformation, erreur de transcription, coquetterie ?

Enfin, en 1903, l’aménagement de la route côtière baptisée “Corniche d’Or” stabilise le nom sous sa forme actuelle ANTHÉOR.

Et les habitants d’Anthéor prennent l’habitude de s’appeler Anthéoriens, -riennes. Mais certains préfèrent Anthéorois, -roises. L’usage tranchera !

Carte Martel 1895
Viaduc d'Anthéore
Viaduc d’Anthéore et Calanque avant 1903

Remontez le temps pour découvrir l’histoire d’Anthéor depuis la naissance du viaduc.

4 commentaires sur “Le nom Anthéor reste très mystérieux

  1. Et si on recherchait une origine dans les racines grecques :
    anthos : la fleur
    oro : la montagne
    anthéor : la montagne des fleurs…
    ça ne manque pas de poésie !

    • Tellement poétique en effet votre proposition, dont nous avons remercions !
      Est-ce pourtant bien réaliste compte tenu de la végétation de maquis sur le Peysserin….?
      Et pourquoi cette toponymie propre à Anthéor, au sol et sous-sol si partagés dans tout l’Estérel ?
      Finalement n’est-il pas bon que certains mystères demeurent ?????

      • ne cherchons pas a comprendre antheor pour tous

  2. Je ne suis pas un vrai occitaniste, et ne connais la région que pour y séjourner – avec grand plaisir ! -quelques semaines chaque année. Ceci dit, l’occitan teule (téoule) désigne une tuile, qui peut être une lauze. Toujours en occitan, on observe souvent une proximité entre le l et le r. Chez nous (Quercy), dans les registres paroissiaux, le vicaire écrit indifféremment (par ex.) Poulverarie, Poulveralie, Poulvelarie…
    R. Larue, en vacances au Peyserin.

Laisser un commentaire